Les films de bâche d’ensilage en plasticulture animale

En plasticulture animale, l’ensilage désigne tout à la fois la technique de conservation des fourrages, par fermentation anaérobie contrôlée, et le produit fini qui en résulte.

Expérimentation de films de bâche d'ensilage au centre INRA de Venours. Journées Techniques du CPA. (Ph. M. Faugère)

Expérimentation de films de bâche d’ensilage au centre INRA de Venours. Journées Techniques du CPA. (Ph. M. Faugère)

Films de bâche d’ensilage pour la protection des fourrages humides

Avec les films de bâche d’ensilage le fourrage peut être conservé :

  • soit sous forme de foin séché nécessitant une période suffisamment longue de beau temps pour permettre le séchage et un stockage abrité
  • soit sous forme d’ensilage grâce à des films plastiques spécifiques

Définitions “Ensilage”

  • technique de conservation par voie humide, faisant appel à l’anaérobiose et à une fermentation acidifiante à dominante lactique, afin de minimiser les pertes de matière sèche et de valeur alimentaire et d’éviter le développement de micro-organismes indésirables.
    Les fourrages verts (herbe, maïs plante entière, céréales immatures) ou certains coproduits humides issus des industries agroalimentaires et des cultures (pulpes de betterave…) peuvent ainsi être conservés durablement
  • le produit fini, stabilisé grâce à un pH acide et variablement conditionné (silo taupinière, silo couloir, silo boudin ou balles enrubannées)

Le fourrage doit posséder un taux de matière sèche compris entre 25 et 55% pour que le processus de fermentation se déroule correctement. Il doit être placé  dans une enceinte fermée et souple,  contenant le moins d’air possible, réalisée à base de film plastique en polyéthylène :

  •  sur un silo de type taupinière, ou couloir, en couvrant le tas d’une bâche de couverture de grande dimension (largeur de 6 à 20 m)
  • en pressant le produit fini en balles avant de l’envelopper de plusieurs couches de film par enrubannage
  • en remplissant de produit fini une gaine de plastique épais (silo boudin)
Utilisation de films de bâche d'ensilage pour le montage d'un silo de maïs (Ph. M. Faugère)

Utilisation de films de bâche d’ensilage pour le montage d’un silo de maïs (Ph. M. Faugère)

Les films de bâche d’ensilage pour la couverture de tas de fourrage

Fonctions de base  du film :

  • obtenir une excellente étanchéité à l’air et à l’eau
  • adhérer à la surface du silo (des ballasts seront posés sur la bâche de couverture afin de la lester)

Les critères de choix d’un film sont :

  • la couleur
  • l’épaisseur
  • la résistance mécanique
  • la durée de vie du film

La couleur des films :

Historiquement la couleur des ces bâches était noire sur les 2 faces du film. Désormais, il en existe de  couleur vert / noir, blanc / noir, blanc / vert et blanc / blanc. L’intérêt de la couleur verte sur la face extérieure du film est sa meilleure intégration dans l’environnement. La couleur blanche  plus réfléchissante, limite l’élévation de température des couches superficielles de l’ensilage par le rayonnement solaire.

L’épaisseur des films :

Elle est généralement comprise entre 100 et 180 microns .
Un film plus fin ( 100 à 120  microns) généralement fabriqué à base de résines de très haute qualité mécanique est plus léger et plus maniable pour l’utilisateur et épousera mieux la forme du silo. Ses caractéristiques de résistance mécanique seront généralement supérieures aux films d’épaisseur 150 à 180 microns en raison de la qualité des résines utilisées.( résines vierges uniquement et de haute performance polyéthylène)

 

Films de bâche d'ensilage en couverture d'un silo de maïs en Poitou. (Ph. M. Faugère)

Films de bâche d’ensilage en couverture d’un silo de maïs en Poitou. (Ph. M. Faugère)

La résistance mécanique des films

Elle est mesurée par :
–       la résistance à la perforation ponctuelle (mesure au dart test) sur la laize et au pli
–       l’allongement à la rupture dans le sens de l’extrusion et dans le sens transversal
–       la résistance à la rupture dans le sens de l’extrusion et dans le sens transversal

La durée de vie du film (exposition aux UV)

Elle est communément d’une année mais peut être de 18 à 24 mois dans certains cas.
Dans certains cas la perméabilité à l’oxygène du film est un critère technique de choix.
Cette perméabilité peut être améliorée par la mise en place d’une sous-bâche fine de 30 à 40 microns posée simultanément à la bâche épaisse. ( technique appelée aussi « méthode bavaroise »

Cette sous-bâche :

  • s’applique à la surface de l’ensilage du fait de l’effet de succion provoqué par la consommation d’oxygène par les matières vertes juste après fermeture du silo
  • évite la formation de poches d’air plus fréquentes avec des bâches épaisses et donc plus rigides
  • évite la reprise de fermentation lors de la consommation du silo ( elle peut être rabattue sur le front d’avance du silo)

Ces films sont réalisés soit :

  • en matière vierge
  • en matière recyclée
  • avec un mélange de matière vierge et recyclée.

La matière recyclée est issue du recyclage de films plastiques industriels et/ ou agricoles.
Il est à noter également que beaucoup d’utilisateurs recouvrent la bâche neuve avec la bâche de l’année précédente afin d’assurer une protection physique supplémentaire.

Films de bâche d'ensilage expérimental au centre de recherche INRA de Venours (Ph. M. Faugère)

Films de bâche d’ensilage expérimental au centre de recherche INRA de Venours (Ph. M. Faugère)

En outre un nombre croissant d’agriculteurs  couvre en outre le silo (par dessus les films de couverture) d’un filet ou grille tissée de protection réalisée en polyéthylène haute densité (PEHD) contre les dégâts potentiels effectués par les oiseaux et les petits animaux (chats , chiens,…)
Dans tous les cas il est nécessaire de lester ces bâches et filets  afin de renforcer l’étanchéité, d’éviter toute prise au vent et de permettre une bonne application des films sur la surface du silo. Le lestage est réalisé à partir de sacs réalisés en PE haute densité (grille tissée en PE HD) de 25 cm de large et de 1 m de longueur remplis de sable ou de gravillons et disposés en ligne en périphérie du silo et sur des lignes transversales à l’axe du silo.(tous les 3 à 4 m)

 

 

 

 

Films de bâche d'ensilage couvert de pneus (Ph. M. Faugère)

Films de bâche d’ensilage couvert de pneus (Ph. M. Faugère)

 

Ce lestage était auparavant effectué par des pneus usagés mais ce système présente plusieurs inconvénients qui conduisent à leur abandon progressif :

  • inesthétique et sale
  • manipulation pénible
  • manque d’uniformité du lestage
  • risque environnemental avec la libération de composés chimiques intervenant dans la composition des pneus
  • risque alimentaire (corps étrangers) pour les animaux car des pneus très usagés peuvent libérer de la limaille de fer pouvant ensuite se retrouver dans l’ensilage lors de l’exploitation du silo.

LOGO_PLASTICURE_webLa plasticulture au service de l’animal
Les films de couverture de bâtiment et de réserve d’eau
Les films d’ensilage
les films d’enrubannage
Les ficelles agricoles
Les filets agricoles balle ronde
Les fabricants et les marques de plastiques agricoles pour l’élevage