Les filets paragrêle et de protection des cultures

Dans la gestion globale de l’entreprise arboricole, la prise en compte des aléas climatiques, notamment du risque de grêle est une première nécessité pour le producteur. Si l’utilisation des filets paragrêle est demandée par les compagnies d’assurance, ils sont devenu un véritable allié du producteur en garantissant sa production contre les intempéries

FiletCulture_scoop1ok

Filet de protection arboriculture (Ph. FILPACK)

Les filets de protections des cultures peuvent se définir comme un matériau textile, répondant à des exigences technico-qualitatives élevées ayant pour fonction la protection et l’activation des cultures.

Plusieurs produits correspondent à la dénomination de filets de protection des cultures :

• Les filets paragrêle

Les filets paragrêle représentent de loin le premier gisement de filet de protection en France. Filet de protection arboricole contre la grêle, il améliore les conditions générales du climat, la qualité des végétaux et éliminent les risques de perte. Il est en polyéthylène de haute densité, traité anti UV et anti oxydant.
Le filet en arboriculture est essentiellement utilisé pour la culture de la pomme qui représente 30% du gisement de production arboricole française, mais 98% des surfaces couvertes soit 40 000 hectares (Source Agreste 2008). Sur cette surface, la profession estime que 32 000 hectares sont couverts à 50% par le filet paragrêle, et jusqu’à 75% dans le Tarn et Garonne.
En conséquence, nous estimons les surfaces couvertes à plus de 17 000 hectares.
Avec une quantité de filet à l’hectare de 12 000 m², c’est environ 208 millions de m² de filet qui sont installés. Le filet pesant en moyenne 45g/m², soit 540 kg de filet à l’hectare, il y aurait l’équivalent de 9 350 tonnes d’installées en France.
D’une durée de vie de 8 à 12 ans selon les cultures et les régions, on estime donc le volume de renouvellement à environ 1000 tonnes par an.

Filets paragrêle en station expérimentale Invénio (Ph. M. Faugère)

Filets paragrêle en station expérimentale Invénio (Ph. M. Faugère)

Seuls 24 départements sont concernés par les filets paragrêle, répartis dans 3 zones de production d’importance inégale en termes de potentiel et de concentration :

  • 5 départements dans le sud-ouest représentent 46% du potentiel
  • 10 départements de l’ouest représentent 31% du potentiel,
  • 10 départements dans le sud-est représentent 25% du potentiel

Pour la vigne, le filet est utilisé uniquement en mono rang, pour du raisin de table, dans la région de Moissac (82). Le filet peut être accompagné d’un câble en polyamide, séparé à la dépose. 10 000m² sont utilisé à l’hectare, principalement dans la région de Moissac (sud-ouest).

Les fabricants de filets paragrêle se sont organisés en 2015 en filière (FILPRAU) pour assurer la récupération et la valorisation des filets usagés. Peu souillé, les filets paragrêle usagés représentent un gisement de 1200 tonnes environ.

Pommes sous filets paragrêle

Pommes sous filets paragrêle (Ph. TEXINOV)

Filets paragrêle lyre mono rang (Ph. CEFEL)

Filets paragrêle lyre mono rang (Ph. CEFEL)

Filets paragrêle sur vigne (Ph. CEFEL)

Filets paragrêle sur vigne (Ph. CEFEL)

 

• Les filets anti-insectes

Filets de protection contre les aleurodes, pucerons, thrips… Ce filet est utilisé comme barrière mécanique pour la protection des serres, en petits tunnels ou en plein champs. Il permet une économie de traitements de produits phytopharmaceutiques, un contrôle biologique des conditions de cultures et possède des effets complémentaires de régulation du climat.

• Le filet sous abri

Principalement utilisé sous serres, en très faible quantité par exploitation, d’une durée de vies relativement longue (4 à 5 saisons).

• Filets brise-vent

Produit barrière au vent (jusqu’à 50%), sans toutefois l’arrêter. Il est utilisé en protection des serres, des bâtiments, des vergers. Il a pour effet de limiter le stress des plantes et l’évapotranspiration. Il a donc une incidence sur la morphologie, joue un effet sur la température de surface des feuilles et assure un meilleur bilan hybride. Il est également utilisé sur la protection des serres.

Filet et film associés

Filet et film associés

Filet brise vent sur kiwi (Ph. Cantagri)

Filet brise vent sur kiwi (Ph. Cantagri)

Filet de palissage de rame de petit pois à la Station Expérimentale Horticole de Bretagne Sud (Ph. M. Faugère)

Filet de palissage de rame de petit pois à la Station Expérimentale Horticole de Bretagne Sud (Ph. M. Faugère)

• Les filets d’ombrage

Filets de protection contre la lumière directe pour les productions végétales. Par une diminution de l’apport de rayonnement lumineux, il favorise une diminution de l’échauffement et joue un effet sur la transpiration. Il est en extérieur, essentiellement dans le sud France (région PACA).

• Les filets écran thermique

Posés en sous-toiture ou latéralement dans les serres, les écrans thermiques permettent la maîtrise de l’exposition au soleil et de la température et favorisent l’installation d’un microclimat dans la serre. Ils se présentent comme une structure polyester composées de bandelettes d’aluminium.

• Les autres filets

Pour mémoire nous citerons les filets anti-ravageurs, de récoltes, anti-oiseaux, germination, etc. Tous ces filets, le plus souvent d’un grammage très faible, représentent des volumes très réduits et très atomisés.

FiletCulture-scoop3ok

LOGO_PLASTICURE_webLes plastiques agricoles au service du végétal
Les films de paillage
Les films de serre
les films de semi-forçage
Les ficelles pour la culture
Les filets horticoles de protection des cultures
Les gaines d’irrigation
Les fabricants et les marques de plastiques agricoles pour la culture