Paul Cammal, Président sortant du CIPA, avec le professeur Yan Changrong, nouveau Président du CIPA

Le CIPA vient de fêter son 50e anniversaire, à Arcachon, lors de son XXIe Congrès.

Communiqué de presse du CIPA, qui vient de fêter son 50e anniversaire, à Arcachon, lors de son XXIe Congrès.

La Chine prend la présidence du CIPA

Après trois jours d’échanges intensifs sur « L’Agriculture, le Plastique et l’Environnement », le Comité International des Plastiques en Agriculture (CIPA) tire un bilan très positif de son XXIe congrès.
Entre le 29 et le 31 mai derniers, près de 250 congressistes, d’au moins 35 nationalités, s’étaient réunis au Palais des congrès d’Arcachon pour le 50e anniversaire du CIPA, profitant d’une baie idéalement ensoleillée. « Cette excellente participation, conjuguée au prestige scientifique de certains orateurs, tels que les professeurs Gene Giacomelli, Yan Changrong ou Juan-Carlos Diaz-Perez, confirme le nouveau souffle de notre association », soulignait Jean- Pierre Jouët, Président d’honneur du CIPA, en évoquant les précurseurs de la plasticulture et la genèse du CIPA.

Gestion des PAU et pertinence du biodégradable

Avec plus de 50 interventions sur les différentes thématiques du congrès, production animale, production végétale et environnement, il est délicat d’en extraire l’une plus que l’autre, tant la richesse technique des exposés a impressionné les congressistes. En revanche, deux axes de réflexion et de travail se sont fortement dégagés, au fur et à mesure des conférences, et ils synthétisent à eux seuls l’état d’esprit des plasticulteurs :
• L’amélioration de la gestion des Plastiques Agricoles Usagés (PAU) dépend plus de la volonté des professionnels que de leurs capacités techniques.
• Les plastiques biodégradables et leurs différentes applications font partie de la
réponse aux défis environnementaux de l’agriculture moderne.

Un appel aux plasticulteurs internationaux

Pour le Secrétaire général du CIPA, Bernard Le Moine, c’est le reflet d’une prise de conscience, qui ne demande qu’à se concrétiser. Il appelle donc les plasticulteurs à poursuivre leurs efforts en faveur d’une agriculture plus écologiquement performante et d’une économie circulaire toujours plus efficace. « J’ai deux raisons d’y croire fermement », expliquait-il chez le groupe Larrere, à Lugos, lors d’une démonstration RAFU II organisée par Invenio : « D’abord parce que les plasticulteurs travaillent désormais avec une vision globale de leur activité : fabrication, utilisation, récupération et recyclage ; ensuite, parce que la nécessité d’une gestion durable de tous les PAU fait maintenant consensus au sein de la communauté internationale de la Plasticulture. »

Yan Changrong, élu Président du CIPA

Traditionnellement prévue en clôture du congrès, l’Assemblée générale du CIPA a remercié le CPA et son Président, Paul Cammal, pour la qualité de la manifestation et pour l’image positive qu’ils ont su donner aux plastiques agricoles en valorisant leur contribution environnementale à travers les filières APE et la notoriété croissante de la Charte 100 % APE.
Par ailleurs, l’AG a également voulu saluer la Chine pour l’importance qu’elle accorde aux plastiques agricoles et à la maîtrise de leur impact environnemental, dans une agriculture moderne et propre. Acteur majeur de la plasticulture asiatique, la Chine s’est donc vue attribuer l’organisation du XXIIe Congrès qui se tiendra à Shanghai, en 2021.
Fervent partisan d’une gestion responsable des déchets agricoles, le docteur Yan Changrong, professeur à la China Academy of Agricultural Science (CAAS), a été élu à l’unanimité Président du CIPA. « Je suis fier de passer le flambeau à un pionnier de l’agriculture responsable » confiait Paul Cammal, Président sortant, lors du dîner de Gala, en félicitant son successeur, avant de lui offrir un Château Pressac, Saint-Émilion Grand Cru, en souvenir d’un congrès, que la majorité des congressistes qualifiait déjà de mémorable.

Paul Cammal, Président sortant du CIPA, avec le professeur Yan Changrong, nouveau Président du CIPA

Paul Cammal, Président sortant du CIPA, avec le professeur Yan Changrong, nouveau Président du CIPA